Connectant les mondes

Qu'est-ce que Connectant les Mondes?

Connectant les mondes est une proposition éducative télématique qui combine l’activité en classe et le travail en réseau entre des élèves de 6 à 17 ans de différentes réalités culturelles, économiques et sociales, dans lesquelles participent des centres du monde entier.

Le travail se fait au travers d’une plateforme télématique multilingue en 8 langues (italien, castillan, portugais, anglais, français, galicien, catalan et euskera), au sein de laquelle se font les interactions et un travail coopératif, organisés en équipes de travail de la même tranche d’âge.

Chaque année nous travaillerons un sujet concret en rapport avec l’éducation pour la citoyenneté globale, tels que les droits du travail, le changement climatique ou la pauvreté, avec des propositions didactiques adéquates pour chaque tranche d’âge.

Les objectifs généraux de Connectant les mondes sont:

Favoriser le dialogue interculturel entre filles et garçons d’environnement sociaux et géographiques différents.
Faciliter un espace de travail coopératif effectif au travers des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) qui rende possible la connaissance mutuelle, permette de partager des réalités diverses et découvre des problèmes communs, en se basant sur le slogan "réfléchis globalement, agis localement".
A partir de la réflexion sur l’environnement proche et la connaissance sur la réalité des autres participants, prendre consciencesur les causes qui entraîne le fait que la majorité de la population mondiale ne puisse pas satisfaire les besoins de base et n’ait aucune chance ni droits, et élaborer de façon conjointe une proposition-engagement pour changer cette réalité.

Qui peut participer?

Educateurs et éducatrices du monde entier peuvent inscrire leur groupe classe pour participer à cette expérience.


Combien de temps devrais-je y consacrer?

L’activité a 3 grandes phases.

  1. Durant les premières semaines antérieures à l’activité, un module télématique s’ouvre pour le professorat, et qui sert à préparer l’activité. A cette phase vous pouvez y consacrez le temps que vous considérerez nécessaire.
  2. L’activité avec les élèves dure 12 semaines et est pensée pour y consacrer un minimum d’1h par semaine. Durant ces semaines, chaque groupe accède à la plateforme online de Connectant les mondes, au travers de laquelle sera suivie l’évolution de l’activité. Un premier travail sera fait avec un groupe-classe, dans la classe et le deuxième travail, au travers d’internet, avec les autres classes de votre groupe de travail.
  3. Enfin, en Espagne, certains élèves du secondaire et/ou du primaire participent à des rencontres d’1 ou 2 jours, pour pouvoir mettre en commun leurs réflexions et propositions.

Que dois-je faire pour participer?

Vous pouvez inscrire votre classe et participer, totalement gratuitement, sur ce site.


Trajectoire

En 2003 une équipe de professeurs et professionnels d’de Oxfam Intermón a impulsé Connectant les mondes, une proposition éducative à laquelle, depuis lors, ont participé plus de 150.000 étudiants, de 41 pays différents et de plus de 3.600 centres éducatifs. Cette initiative a surgi de la volonté de profiter de l’impulsion des nouvelles technologies de l’information (TIC) pour promouvoir un espace d’apprentissage multiculturel dans lequel partager et travailler en coopération entre les étudiants de différentes réalités sociales, avec l’objectif de réfléchir et agir contre l’injustice global. Aujourd’hui, 17 ans après, la proposition continue à être d’actualité et est plus solide que jamais, proposant chaque année un sujet différent : droits du travail, changement climatique, migrations, culture de la paix, justice alimentaire…

De même, au fur et à mesure que les éditions se succédaient, se sont ajoutés des changements pour adapter Connectant les mondes aux besoins et aux attentes des systèmes éducatifs actuels. Une des innovations a été l’incorporation de la méthodologie Apprentissage et Service en tant que pratique optionnelle au sein de la proposition. De cette façon, étudiants et professeurs peuvent choisir jusqu’à où s’applique ce qu’on apprend.

D’autre part, nous allons inclure pour cette dix-septième édition le Module de formation pour le professorat, qui aidera à la compréhension aussi bien du sujet à traiter que le développement de la proposition en soi.

Comme l’explique Begoña Carmona, responsable de l’Unité Education pour une citoyenneté global d’Oxfam Intermon, Connectant les mondes est, depuis le début, beaucoup plus qu’un projet de sensibilisation. « Les étudiants qui participent au projet découvrent les différentes réalités et injustices sociales qui existent au niveau global et dans son entourage. La force de Connectant les mondes réside dans le fait qu’ils et elles s’engagent dans la recherche de solutions et dans l’action sociale ».

En conséquence 80% du professorat qui a participé dans le projet considère que la proposition provoque des changements chez leurs élèves par rapport au sujet traité, et qu’elle a en plus a eu une incidence positive dans les relations dans la classe. Le pourcentage de répétition est de 30%, et 10% ont répété plus de 4 fois.

Il n’y a pas que des changements chez les élèves. Comme l’explique Esther Gutiérrez, une des professeurs qui s’est joint au projet pendant l’année 2018/19 : « participer à Connectant les mondes « m’a permis de repenser mon rôle en tant que professeure au sein de la classe. Ici ce sont les élèves les protagonistes”.


Suivez-nous